Menu

Quelle température dans quelle pièce ?

Pourquoi la température ambiante est importante pour la santé

Dès qu’il fait froid et maussade dehors, nous nous sentons plus fatigués et plus flasques que lors des journées ensoleillées d’été. Mais avez-vous déjà pensé que cela pouvait être lié non seulement à la météo, mais aussi à vos habitudes de chauffage ?
La saison du chauffage est synonyme d’envie d’être bien au chaud chez soi, mais aussi de factures de gaz et d’électricité plus élevées. Cependant, presque personne ne se préoccupe de la température qui règne réellement dans sa maison, alors que c’est un facteur de bien-être très important.
Nous vous indiquons quelles températures ambiantes sont idéales pour votre santé et votre portefeuille.

Fondamentalement, on pense souvent qu’il existe une température idéale pour chaque pièce, avec éventuellement une différence entre le jour et la nuit. Cette idée reçue est non seulement inexacte, mais parfois tout simplement fausse. Bien entendu, il est possible de définir une plage de température dans laquelle les occupants se sentent à l’aise. Cela dépend de l’heure de la journée, de la pièce en question, mais aussi de l’état de santé ou de l’âge des personnes.
Mutter und Vater liegen entspannt auf der couch während die Kinder spielen

Pourquoi la température de la chambre à coucher est-elle si importante ?

Gemütliches Schlafzimmer
Après notre lieu de travail, nous passons la plupart de notre temps dans la chambre à coucher. Lorsque nous dormons, notre cerveau et notre corps récupèrent. C’est pourquoi un sommeil équilibré est particulièrement important pour la santé. Outre le stress et la fatigue excessive, la température de la chambre à coucher a également un impact important sur la qualité du sommeil. Lorsque nous nous endormons, la température de notre corps diminue jusqu’à atteindre sa « température de sommeil ». S’il fait trop chaud (ou même trop froid !) dans la chambre, notre organisme est occupé à essayer de maintenir la température de sommeil au lieu de se régénérer. Cela peut se manifester de différentes manières : on a du mal à s’endormir, le sommeil est trop court et agité ou, dans le pire des cas, on n’arrive pas à dormir du tout. Et ce phénomène est en train de devenir un véritable problème de société : selon diverses études d’organismes d’assurance maladie, entre 25 et 40 % des Allemands, selon leur profession et leur âge, souffrent de troubles du sommeil. Raison de plus pour se pencher sur la question d’un sommeil sain – et pour tempérer sa chambre à un niveau optimal.

« La chambre à coucher est comme une grotte : fraîche, sombre et silencieuse. »

Quelle est la température idéale dans la chambre à coucher ?

Bien entendu, chacun est libre de décider de la température qu’il souhaite avoir dans sa maison. Toutefois, il existe des valeurs indicatives, et pour la chambre à coucher, celles-ci se situent entre 18 et 22 °C. Dans cette plage de température, vous disposez des meilleures conditions pour un sommeil sain. Nous avons quelques conseils supplémentaires à vous donner : avant de vous coucher, ouvrez la fenêtre en grand pendant dix minutes pour laisser entrer de l’air frais, dont notre corps a grand besoin pendant le sommeil. Prenez également l’habitude de dormir avec des chaussettes, car les pieds froids ont un impact négatif considérable sur la qualité du sommeil.
Kleines Mädchen schläft in einer selbstgebauten Höhle aus Decken und Kissen
Il est intéressant de noter que certains scientifiques soulignent que les oreillers qui épousent la forme de notre corps peuvent également nuire à notre sommeil, car ils augmentent la température du corps pendant que nous dormons.

Si vous voulez assurer des conditions de sommeil optimales dans la chambre à coucher, vous pouvez suivre la devise des professionnels de l’Académie américaine de médecine du sommeil : « La chambre à coucher est comme une grotte : fraîche, sombre et silencieuse. » Les chauves-souris nous montrent que cette devise semble vraie. En effet, elles dorment dans leurs grottes jusqu’à 16 heures par jour.

Quelle est la température idéale dans le salon ?

Cependant, quand nous sommes à la maison, nous ne passons pas tout notre temps dans la chambre à coucher – il faut donc également faire attention à la température dans la pièce de vie, où nous passons le plus de temps pendant la journée. Bien sûr, les préférences personnelles sont ici aussi le critère principal, l’essentiel étant que vous vous sentiez à l’aise. Néanmoins, il existe des valeurs indicatives pour des températures saines. Ainsi, le West Midlands Public Health Observatory, qui surveille la santé des citoyens britanniques et tire des conclusions de l’évolution de la situation, suggère 21 °C comme température ambiante idéale. C’est un bon point de départ, mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) va plus loin et prend également en compte l’âge et l’état de santé des occupants pour définir les meilleures conditions ambiantes. En supposant que nous vivions chez nous dans des vêtements « normaux » (pas en pyjama, mais pas non plus dans un manteau de fourrure), l’OMS conseille une température minimale de 18 °C pour les personnes en bonne santé. Ceux qui préfèrent une température encore plus basse devraient prendre en compte leur état de santé : pour les personnes allergiques ou souffrant de pathologies respiratoires, la température ambiante ne doit pas descendre en dessous de 16 °C. Les personnes âgées et malades ainsi que les personnes atteintes d’un handicap physique, mais aussi les bébés et les jeunes enfants devraient séjourner dans des pièces dont la température est d’au moins 20 °C. Autrement, cela dépend de nos préférences, si nous nous détendons sur le canapé à 21 °C ou 22,5 °C ou si nous travaillons à domicile. Toutefois, la limite supérieure de température dans les pièces de vie est clairement définie : personne, aussi âgé ou infirme soit-il, ne devrait chauffer son logement de manière prolongée à plus de 24 °C.


le salon

Paar sitzt gemütlich auf der Couch und liest in einem Tablet

Quid des autres pièces ?

Bien entendu, il y a encore d’autres pièces dans votre maison : dans la cuisine, le thermostat doit toujours être réglé plus bas que dans le séjour, car la température y augmente de toute façon à cause des appareils électriques et lorsqu’on cuisine. La salle de bains, quant à elle, est officiellement la pièce la plus chaude de la maison : entre 22 °C et 24 °C y sont conseillés, et si vous y baignez ou y langez des bébés, la température peut même monter jusqu’à 28 °C. Dans les pièces rarement utilisées, la température ne doit pas descendre de trop afin d’éviter la condensation et l’apparition de moisissures. C’est pourquoi de nombreux appareils de chauffage disposent également d’une fonction de protection contre le gel.

Un chauffage intelligent grâce au thermostat

Pour que le chauffage soit le plus efficient possible, nous vous recommandons d’utiliser autant que possible la fonction thermostatique de votre appareil. Vous éviterez ainsi de chauffer inutilement les pièces où personne ne se trouve et ferez des économies considérables – sans parler de l’aspect environnemental, bien entendu. La plupart des appareils de chauffage ewt sont équipés de thermostats de pointe qui vous permettent d’adapter le chauffage à votre routine quotidienne : en plus des modes jour et nuit, certains appareils vous offrent également la possibilité de programmer les périodes de chauffe à la minute près. La commande par application sur certains modèles vous offre la commodité de pouvoir faire fonctionner le chauffage sur votre smartphone depuis votre canapé. L’affichage sur l’écran de votre smartphone est plus grand que sur le radiateur lui-même, la température ambiante pouvant être contrôlée de manière pratique via Bluetooth.
 

Illustration eines Pärchens, das mit einem Smart-Home Regler die Temperatur steuert